Les banques, la confiance et les décisions

Voir la version AMP

(L’utilisation du masculin dans ce texte sert à alléger le texte et à ma paresse)

Le secteur bancaire est très particulier. L’argent étant au cœur de ce milieu, il devient important de garder une main très solide sur les activités d’une banque. Comprenez! Toute cette industrie tient sur la notion de confiance.

Les décideurs doivent donc s’assurer de conserver une image de parfaite intégrité. Chaque jour, ils doivent faire des choix qui impacteront sur la confiance des épargnants. Par ailleurs, la partie la plus importante de cette confiance se situe au niveau des renseignements nous concernant.

Les banques possèdent beaucoup d’informations qui doivent être protégées. Certaines semblent inoffensives, mais pour un pirate, elles sont nécessaires pour le vol d’identité. Je parle d’informations telles que :

  • Nom, date de naissance et adresse
  • Cote de crédit
  • Revenus annuels
  • Entrées et sorties d’argent
  • Épargnes
  • Numéros de comptes et comment y accéder
  • Dettes et hypothèques, et j’en passe

Ces informations peuvent servir à nous offrir les services dont nous avons besoin, ou simplement, à savoir si on peut nous faire confiance lors d’une demande de prêt. Ces données cruciales sont au centre de la relation qui existe entre notre institution bancaire et nous.

Et si vous étiez le décideur

Imaginez un instant être le vice-président d’une banque et  que vous ayez sous votre responsabilité, des centaines d’individus en qui vous placez votre confiance. Chacune de ces personnes a sa propre vision de la vie, ses problèmes et sa vision de l’intégrité. Chacune de ces personnes peut faire une erreur. Cette erreur pourrait être, par exemple, de mal protéger les informations qui lui sont confiées en oubliant une clé USB qui n’aurait jamais dû sortir du bureau, sur la table d’un café.

En sachant à quelle vitesse l’information circule dans les médias et les réseaux sociaux, cela pourrait devenir désastreux. C’est pourquoi, en tant que décideur, vous devriez choisir vos employés et fournisseurs avec beaucoup de prudence.

Au-delà de toutes ces considérations, il y a la notion d’éthique et les questions qui s’y rattachent. Comment obtenez-vous ces informations ? Une fois qu’elles sont accessibles, comment sont-elles traitées ? Vous ne pouvez accepter qu’elles soient obtenues sans le consentement de vos clients ou prospects. Elles devront être traitées avec le plus haut niveau de sécurité. En tant que chef, c’est votre réputation qui est en jeu.

Que feriez-vous ?

Alors, disons qu’on vous propose un projet qui permettrait, par le biais d’objets connectés (IoT), de reconnaître un client chez un concessionnaire automobile et de lui envoyer sur son téléphone, les versements mensuels pour la voiture dans laquelle il s’assoie. Ou, de lui envoyer combien il épargnerait s’il acceptait de placer de l’argent au taux annoncé, dès qu’il entre dans sa succursale bancaire. Comment réagiriez-vous ?

Votre réaction serait peut-être un refus. Le risque est grand.  Naturellement,  ces technologies visent à augmenter le service à la clientèle. Par contre, vous savez que pour y arriver, il vous faudrait accéder à certaines informations personnelles et par le fait même, les rendre plus difficiles à protéger.

Voilà un exemple des défis que les nouvelles technologies apportent. Elles peuvent être très utiles, si bien utilisées. Mais, les questions qu’elles soulèvent sont moins aisées à répondre qu’il y a même seulement 10 ans.  Vous auriez besoin de personnes de confiance, qui vous aideraient à faire un choix sensé et solide et qui amèneraient des solutions pour mettre en place ces technologies sans risque.

Le fournisseur

Quel que soit le fournisseur, il doit toujours se préoccuper de la relation de confiance qui existe entre la banque et ses clients. Qu’il s’agisse de ceux qui font le ménage ou qui, comme nous, développent des applications sur mesure, l’intégrité est au cœur de la relation.

Alors, si vous deviez un jour avoir cette responsabilité, assurez-vous d’avoir des gens honnêtes qui auront en tête vos défis; tout en comprenant bien les enjeux amenés par un monde qui change rapidement et constamment.

 

Michel Blier directeur au développement des affaires chez Analystik inc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *