Bien évaluer les coûts de développement d’une application mobile d’entreprise ?

coûts de développpement d'application mobile d'entreprise Voir la version AMP

Nous parlons ici des coûts de développement d’une application mobile d’entreprise, soit qui servira l’entreprise elle-même dans le cadre de ses opérations, et de l’impact sur lesdits coûts de développement des choix sur les plans du design et de l’architecture logicielle y incluant les interactions avec l’environnement technologique, les fonctionnalités, les tests et le déploiement, l’entretien et les mises à jour, etc.

La question n’est pas simple et pour bien en saisir la complexité, on peut faire la comparaison avec un processus tout aussi complexe, mais qui nous est plus familier ; comment bien évaluer les coûts de construction de votre maison ?

Vous avez compris; il y aura des choix décisifs en termes de plans, matériaux, terrain, étages, etc.

Alors pour bien évaluer les coûts de développement de votre application mobile d’entreprise, nous allons tenter de circonscrire les principaux facteurs en jeu et surtout, de mettre en lumière les choix critiques auxquels vous devrez faire face.

ANALYSE STRATÉGIQUE

Avant d’évaluer les coûts d’une application mobile d’entreprise, il faut d’abord valider les raisons initiales motivant cette décision ; quelle est la motivation primaire de votre entreprise dans le développement d’une application mobile ?

  • Est-ce que l’expérience de travail de vos employés doit nécessairement se poursuivre et s’exécuter en mobilité, hors de vos murs ?
    • l’employé mobile devra-t-il transiger, décider ou planifier sur la route ; bref, quels processus devraient être mobilisés afin de poursuivre les opérations de l’entreprise sur la route ?
  • L’application mobile apportera-t-elle réellement un avantage concurrentiel à l’entreprise et si oui, sur quel plan ?
    • Faut-il générer de l’information critique nécessaire pour la force de travail mobile (vendeurs, gestionnaires, techniciens, livreurs, etc.)

L’intention initiale du développement d’une application mobile ainsi que les utilisateurs visés orienteront les développeurs dans la conception de l’interface de l’application mobile.

 

DESIGN UX / UI

Il faut concevoir une maquette représentant l’architecture de navigation (l’arborescence) et la position de chaque élément graphique dans l’application avant de passer à la phase de création. Des questions de degré et de nuance demeurent cependant :

  • L’application doit-elle avoir un design de type grand public avec un wow effect époustouflant pour vos utilisateurs millénaires ?
    • Tout est question d’équilibre, il faut trouver le juste milieu entre des coûts exorbitants de design et assurer un niveau de satisfaction minimale de l’expérience usager ; au risque d’un désintéressement et d’une diminution rapide d’utilisation de l’application.
  • Outre l’application des meilleures pratiques d’architecture et fluidité des niveaux de navigation qui visent à optimiser la qualité de l’expérience usager, combien d’éléments graphiques sur mesure (icônes, transition, affichage graphique, vidéo, etc.) devrez-vous concevoir ?

 

ARCHITECTURE LOGICIELLE

Environnement

  • À qui s’adresse l’application, la force de vente et/ou les gestionnaires et/ou le service technique ?
  • Quelle est la nature des informations échangées, manipulées ?
  • Quel type d’appareils (téléphone et/ou tablette et/ou laptop) sera utilisé par les utilisateurs (Web et Mobile) ?
  • Sur quelles plateformes (OS et versions), l’application mobile sera-t-elle déployée ; iOS et/ou Android ou multiplateforme (Xamarin)

 

Fonctionnalités

Les fonctionnalités de l’application auront un impact majeur sur les coûts de développement.

  • Doit-elle fonctionner en mode offline ?
    • Implique que les données doivent être sauvegardées sur l’appareil
    • Implique un module de synchronisation des données
  • Doit-elle accéder à des fonctionnalités de l’appareil comme l’appareil photo, le GPS, le Wifi ou Bluetooth, ou l’accéléromètre ?
    • L’accès à ses fonctionnalités sur un appareil est relativement facile, la problématique vient de la diversité de ceux-ci, de la diversité des OS, de l’étendue des versions à maintenir
  • Doit-elle interfacer avec des applications tierces comme Google Maps, Uber, Twitter, etc.
    • Autant d’applications à interfacer, autant d’APIs à intégrer
    • Autant de versions des API à valider et tester
  • Doit-elle obtenir des données d’applications tierces externes actualisées en temps réel ?
    • Par exemple, une cote boursière, un tarif de produit, etc.
  • L’application doit-elle fournir des notifications personnalisées. Par exemple, le tarif sur le produit X vient de changer, les places de Y sont comblées, etc.
    • Est-ce que l’application peut tirer profit du système de notifications intégrées à l’OS ou une programmation de notifications sur mesure sera-t-elle nécessaire ?
    • Les notifications doivent-elles être multicanaux (textos, courriels, sons, bannières, etc.) ?
  • Quels sont les systèmes back-office avec lesquels l’application mobile d’entreprise doit communiquer et quel en est le niveau de difficulté ? Outre les notions de sécurité qui entrent en jeu, car généralement, on ne permettra pas que des appareils mobiles accèdent directement aux serveurs d’entreprise pour ne pas ouvrir une brèche de sécurité sur l’extérieur ; il y a plusieurs autres éléments à considérer :
    • Les utilisateurs doivent-ils tous s’authentifier en deux ou trois étapes (mot de passe + code + biométrique) ?
    • La communication avec le back-office doit-elle être maintenue en temps réel, ou par intermittence (IoT), ou à la demande ?
    • S’agit-il de lecture seulement ou de lecture et écriture ?
    • Les données échangées doivent-elles toutes être cryptées ?
    • Les données échangées doivent-elles être effacées immédiatement après la requête de l’appareil mobile ?
    • Quelles données doivent ou peuvent être sauvegardées sur l’appareil mobile ?

 

La définition précise de vos besoins et des fonctionnalités à programmer vous permettra de mieux estimer le degré de difficulté technique de votre projet de développement d’application mobile d’entreprise en fonction de vos systèmes d’information back-office et des niveaux de qualité et de performance visées pour votre application mobile. Tous ces facteurs auront un impact direct sur le temps de programmation et donc, sur les coûts de développement de votre application mobile d’entreprise.

 

ÉVALUATION

Règle générale, il faut compter 50% du budget global d’une application mobile d’entreprise pour les coûts de développement et 50% pour les coûts d’analyse, architecture, design, gestion de projet, tests et déploiement.

L’expérience nous dit que dans la majorité des cas, la fourchette des coûts de développement d’une application mobile d’entreprise se situe entre 25 000 $ et 100 000 $.

Le facteur ayant l’incidence la plus forte sur la variation potentielle des coûts de développement d’une application mobile d’entreprise sera le niveau d’interaction requis avec les applications back-office et les contraintes de sécurité imposées par celles-ci.

Il serait sage de prévoir un budget dans les coûts initiaux de développement de votre application mobile d’entreprise pour la première mise à jour qui se veut toujours déterminante dans le succès d’une application mobile, son adoption par les utilisateurs.

Il faut aussi prévoir les frais annuels récurrents d’entretien et de mises à jour (évolution) qui varieront selon le nombre d’utilisateurs et le niveau de complexité de l’application mobile.

 

CONCLUSION

Pour que l’investissement dans le développement d’une application mobile d’entreprise rapporte, il faut d’abord que celle-ci soit « acceptée » et utilisée par les usagers ; le design est partout, le design est ROI, en mobilité plus qu’ailleurs. N’en sous-estimez pas l’impact.

Assurez-vous que l’application répond vraiment aux besoins du public cible visé.  Il est important de bien définir la portée de l’application et de s’y tenir ; « Less is more » !

Une règle d’or du développement logiciel est d’y aller progressivement, par étapes, et de livrer peu à la fois mais plus souvent. Dream Big, Start Small, Fail Fast, Iterate.

Bref, il n’y a pas de magie, on a toujours que ce pourquoi on a payé… rarement plus !

 

Denis Paul & Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *