Développement logiciel sur mesure ou servir votre Stratégie plutôt que votre Technologie

Doit-on rappeler l’impact positif du Développement logiciel sur mesure  et des technologies numériques sur la productivité et la profitabilité des entreprises ; inutile de répondre à cette question, non ? Cependant, il est intéressant d’en comprendre la nature, de voir comment s’exécute leur impact, sur quels plans !

Une étude en 2015 de Deloitte & MIT Sloan sur les entreprises démontrent que les entreprises numériquement matures sont très orientées sur l’intégration globale des technologies numériques telles Systèmes intégrés, Médias Sociaux, Mobilité, Analytique et Cloud afin de transformer leurs processus d’affaires alors que les entreprises moins matures numériquement se concentrent plus sur la résolution de problèmes spécifiques avec des technologies spécifiques.

Le mot clé ici étant « intégration globale » ; c’est en intégrant globalement les technologies numériques que les entreprises transforment leurs processus et leurs façons de faire, il doit donc y avoir une stratégie globale d’intégration des technologies numériques et de Développement logiciel en jeu.

(suite…)

Développement logiciel Lean en 2017 ou Régime-Santé TI

Le Développement logiciel Lean est l’extension des principes Lean au Développement et à la Gestion de Produits et Services TI; plus particulièrement, on voudra éliminer tout travail qui n’apporte pas de valeur audit produit ou service TI.[1]

Lean Six Sigma est une méthodologie qui s’appuie sur un effort collaboratif d’équipe pour améliorer la performance en éradiquant de façon systématique le gaspillage (pertes )[1]et ce, sur huit plans : Transport, Inventaire, Mouvement, Attente, Surproduction, Sur-processus, Défectuosités et Talents (abréviation : ‘TIMWOODS’).

On ne saurait sous-estimer le rôle de plus en plus crucial de la fonction TI dans un contexte eBusiness et eCommerce où livrer de la qualité et de la valeur aux consommateurs est devenue la principale activité des entreprises. Les services et produits TI permettent souvent aux consommateurs de découvrir, commander et payer ainsi qu’aux employés et fournisseurs de communiquer, collaborer, gérer et exécuter / produire, etc.

(suite…)

business_case

Vous voulez développer une application ?  Super, avez-vous un Business Case ?

Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage ; il en va aussi ainsi pour votre projet de développement d’application et de votre Business Case.

Le fait est que dans toutes les entreprises, les budgets se font de plus en plus rare et la distribution du pain de plus en plus parcimonieuse. Quand il s’agit de projet de développement d’application en entreprise, on sait tous où cela commence mais pas nécessairement quand cela se terminera et pas toujours de la bonne façon ; ce qui laisse souvent de mauvais souvenirs et un goût amer dans la bouche des gestionnaires.

Même si la motivation initiale du projet de développement d’application est toujours légitime aux yeux du CMO, CIO ou CTO; le Business Case de leur projet de développement d’application ne le justifie pas toujours adéquatement. L’idée générale est toujours d’augmenter les revenus mais on peut y aller de façon un peu plus rigoureuse car vous allez devoir vendre votre projet de développement d’application à l’interne, valider votre Business Case.

Votre défi consiste essentiellement à répondre à quelques questions et valider vos hypothèses de départ. Voici une démarche de base et quelques arguments utiles à cet effet.

Version vidéo de ce billet:

  1. Partie 1
  2. Partie 2

(suite…)

Big Data plus IoT, ça tourne à fond déjà même quand vous n’y êtes pas !

La combinaison Big Data plus IoT nous permettra de prédire et de personnaliser en temps réel la relation avec vos clients, de faire des analyses de risque, de redesigner vos produits en extrapolant l’impact de certaines fonctionnalités, d’offrir des soins sur mesure, de réduire vos coûts d’entretien, de mettre à jour votre site web en temps réel, d’identifier de nouvelles opportunités, etc.

Disent-ils !  Pourquoi ?  Comment ?

Le Big Data, c’est l’analyse à grande échelle de quantités astronomiques de données afin d’extraire des patterns et de pouvoir ainsi prédire des comportements qu’il s’agisse d’humains ou de machines, de consommation et satisfaction ou de performance et durabilité, etc.

Grâce à l’IoT, le Big Data aura maintenant accès au monde physique des objets et donc, aux données des relations M2M (Machine to Machine) mais aussi M2P (Machine to Person) / P2M.

Plus le Big Data (plus IoT) accumulera de données sur une plus longue durée de temps et plus les prédictions seront justes et nombreuses…

(suite…)

Blockchain, Bitcoin, Fintech… bienvenue dans le Nouveau Monde

Une technologie, et concept, qui a vraiment attiré l’attention au Fintech 2016, c’est sans doute la Technologie Blockchain sur laquelle est basée la crypto-monnaie Bitcoin. Cette technologie était le sujet de la présentation du dîner du mercredi et elle a aussi été suivi d’un panel très relevé d’experts internationaux en la matière, ce qui n’est pas rien.

Fintech Montréal 2016 avait lieu mardi et mercredi passés, les 20 et 21 Septembre, au Palais des Congrès et comme on s’y attendait, tout le gratin financier du Québec y était représenté. Le programme était bien structuré avec, bien sûr, un volet « Startups » comme il se doit maintenant pour tout événement d’envergure. Et Dieu sait que celles-ci, les Fintechs, sont dignes d’intérêt car elles bousculent les vieux processus (des banques et de la finance) et pénètrent des chasses gardées en proposant des solutions améliorées, plus simples, plus fluides, mobiles, etc.; on n’a qu’à penser au nouveau paradigme « Mobile Money » de la Banque mobile !

En résumé, selon tous ces experts, la Technologie Blockchain va révolutionner le monde des Banques et de la Finance au cours des prochaines années et cette révolution, bien qu’encore totalement invisible aux yeux de la majorité, est déjà bien amorcée.

Pourquoi ?  Allons-y voir !

(suite…)

Disruptions pour les Banques et la Finance à l’horizon, accrochez-vous !

Du Big Data Analytics aux Applications Mobiles, les nouvelles technologies créent des disruptions pour les Banques et la Finance et elles vont redessiner ce secteur, avec pour résultat la création de nouvelles interactions entre les entreprises et leurs clients et consommateurs, de nouvelles modalités de gestion de leur argent et de nouvelles façons de conclure des transactions.

Les investissements globaux en Fintech pour le 1er trimestre de 2016 se chiffrent à 5.7 MD $, dont la moitié serviront à financer des projets en Asie, principalement en Chine. « La raison pour laquelle le financement lève maintenant c’est que les 4 plateformes impliquées – Mobilité, Big Data (IoT) & Analytics, Technologie Blockchain (Bitcoin) et l’Apprentissage Machine (AI) – en sont encore à leur enfance »,  disait Catherine Wood, CEO de ARK Investment Management (US) lors du Annual Meeting of the New Champions en 2016.

Il faut réaliser que les Banques et Services Financiers sont un des derniers secteurs d’activités parmi les grandes industries qui ne soit pas encore totalement numérisé. Dans ce champ d’activités, la révolution technologique ne fait que commencer.

Essayons d’en déterminer la nature, d’en comprendre l’essence.

Survol des disruptions pour les Banques et la Finance à prévoir

(suite…)

La promesse du Big Data ! Vous y croyez ? Vraiment ? Et alors ?

La plupart des entreprises, même si elles ne le savent pas, ont déjà en main beaucoup plus de données qu’elles ne sauraient quoi en faire ; en fait, elles nagent dans une mer de données ! Alors, la promesse du Big Data, vous y croyez ? Que le Big Data va faire une différence dans la performance et le rendement de votre entreprise ? C’est moins évident qu’il n’y paraît !

Et puis d’abord, de quoi parle-t-on au juste ?  Qu’est-ce que le Big Data ?

Et puis quand est-il devenu BIG ?

La vraie nature du Data et la promesse du Big Data

(suite…)

Intelligence, vous dites ? Ce que ni les KPIs ni le Big Data ne vous révéleront jamais !

Nous sommes à l’ère du Big Data, et tout le monde se réjouit de toute cette nouvelle Intelligence et des KPIs qui nous tomberont du ciel et nous éclaireront vers des décisions infaillibles et le succès assuré, non ?

Et on se bâtit tous de nouvelles projections « big-data augmented » de ventes et revenus faramineuses et Dieu que ça va être fantastique et tant pour mieux pour nous tous !

Cependant, je ne voudrais pas tuer dans l’œuf tous vos rêves de grandeur mais vraiment, ne trouvez-vous pas que nous sommes tous en tant que CXO déjà amplement submergés de données, information et mesures de toutes sortes ?

J’ai deux considérations importantes à vous soumettre.

Question d’Intelligence, ce que ni les KPIs ni le Big Data ne vous révéleront jamais !

(suite…)

Plaidoyer pour un Partenaire d’Affaires TI ou adoptez l’attitude Startup face aux défis

Dans les entreprises, la fonction TI reçoit-elle toute la reconnaissance qu’elle mérite ?  Pas vraiment. Ce qui est surprenant considérant le rôle clé des TI et la contribution des technologies au succès des entreprises. Les leaders d’entreprise devraient peut-être adopter une attitude de Startup face à leurs défis ou trouver quelqu’un qui a cette attitude parmi leurs fournisseurs et s’en faire un Partenaire d’Affaires. Voici pourquoi ?

Je comprends que tous les CFO, CMO et CHRO de ce monde vous diront que c’est leur fonction la plus importante pour l’entreprise mais il faut bien admettre que chacune de ces fonctions serait dans le trouble sans les TI, non ?

Évidemment même 15 ans plus tard, le bug de l’an 2000 reste encore comme une grosse boule dans la gorge de tous les C-levels, tous les CTOs / CIOs en ont perdu des plumes depuis.  Par contre, tranquillement mais sûrement, les CTO / CIO accèdent de plus en plus fréquemment aux niveaux décisionnels supérieurs au sein des entreprises.

Le dilemme du CTO / CIO face à son Partenaire d’Affaires TI

(suite…)

Microsoft Continuum – la contrepartie UX de Universal Windows Platform

Imaginez ne plus avoir besoin d’apporter votre Laptop avec vous sur la route que ce soit au travail ou en weekend parce que vous pouvez utiliser votre Smartphone comme un ordinateur PC en le branchant simplement à un écran et un clavier ; ça plaît, non ?

Derrière cette vision se profile en fait le concept de « Mobile Computing* » ou si vous voulez, l’expérience de « computing on-the-go » dans laquelle l’usager non seulement accède à son information (réseaux, applications, contenus) mais aussi, il évolue dans un environnement de travail pleinement fonctionnel, en tout lieu et sur tout appareil.

(suite…)