11 Prédictions sur l’usage B2B des Médias Sociaux en 2011

Excellent article du blogue B2B Social Media que nous traduisons ici librement et puis, les prédictions, c’est toujours intéressant, non ?  Voici donc un résumé de ces prédictions accompagnées de nos commentaires et opinions (en italique).

Vue à vol d’oiseau

L’adoption des Médias Sociaux en B2B fut quelque peu moins intense que prévue en 2010 mais cela ne saurait tarder et la tendance générale pour 2011 est une augmentation importante des dépenses B2B en Médias Sociaux. Voilà, c’est dit !

Maintenant, cet article identifie les prochains niveaux d’intégration des Médias Sociaux pour les entreprises œuvrant en B2B et, sans conteste, les entreprises qui graviront ces nouveaux échelons en récolteront des bénéfices concurrentiels majeurs.

(suite…)

Productivité et Ventes et le cas de la solution CRM

L’entreprise d’aujourd’hui possède de nombreux moyens auxquels elle peut avoir recours afin d’augmenter ses ventes et atteindre ses objectifs corporatifs !  D’ailleurs, plusieurs de ces moyens (stratégies, outils, tactiques) sont au cœur de la Planification Stratégique annuelle des dirigeants.

Le Marketing, par exemple, peut jouer avec toute une gamme de tactiques et outils;  qu’il s’agisse de marketing traditionnel avec publicité, placement médias, marketing direct, promotions, etc., ou encore de Marketing 2.0 avec une panoplie de technologies de collaboration et des identités dans les Médias Sociaux… cela, bien sûr, si vous êtes un aficionado du Web 2.0 et avez déjà un pied dans l’Entreprise 2.0 !

Les Ressources Humaines peuvent, quant à elles, contribuer à l’atteinte des objectifs  par l’apport de ressources mieux qualifiées ou d’un plus grand nombre de ressources, la répartition des ressources, la formation ou contribuer à mettre en place une Stratégie de Gestion du Savoir, etc.

Et les TI, alors…

(suite…)

Applications TI désuètes – enjeux pour les entrepreneurs

Plongeons donc tous gaiement au cœur du cauchemar de tout entrepreneur : les investissements TI.  Je dis cauchemar parce qu’il s’agit là d’un champ d’expertise sur lequel l’entrepreneur n’a absolument aucune méthode d’appréciation sinon d’évaluation.  Ce n’est rien pour rassurer un scideur devant une décision à 100, 200, voire 500,000.$ et dont le choix aura un impact certain et peut-être même majeur sur la productivité et donc, la profitabilité et l’avenir de son entreprise.

Essayons donc… d’aider l’entrepreneur dans cette situation et ils se feront de plus en plus nombreux dans les années à venir, je crois, car les enjeux sont toujours les mêmes et sont toujours aussi importants : automatisation des Processus d’Affaires, augmentation de la Productivité, Mobilité de la Force de Ventes, accessibilité de l’Information, augmentation de la qualité de l’Intelligence d’Affaires, amélioration des Processus Décisionnels, intégrité et sécurité des Données de l’entreprise, etc.; et bien sûr, avec comme objectifs ultimes : augmentation de la Profitabilité et amélioration de la Satisfaction de la Clientèle.

(suite…)

La Base de Données – toujours au cœur de la réalité d’affaires

Ça ne fait pas très sexy aujourd’hui dans une conversation mais il faut parfois revenir les deux pieds sur terre; c’est-à-dire, à la base, non ? Il y a 25 ans, les personnes qui parlaient de Base de Données (BD) étaient les gens de TI; et ils étaient perçus plus ou moins comme des gurus au sein des entreprises, grands sorciers modernes, quoi !

Au fil du temps, la gamme de produits de Base de Données offerte sur le marché s’est beaucoup diversifiée et par le fait même, les BD ont pénétré l’univers de plusieurs clientèles différentes au sein des entreprises; que ce soit la Force de Ventes avec son CRM, les Ressources Humaines avec l’application Access « home made », les Finances avec leurs multitudes de fichiers Excel (même si ce n’est pas à proprement parler une véritable b, notons que c’est quand même base de données Excel qui gère encore aujourd’hui la plus grande quantité de données entreposées mondialement), la Production et les Approvisionnements avec leur ERP, etc.  Et ça, c’est sans compter les belles années de Visual FoxPro (certainement l’un des meilleurs produits de Microsoft) remplacée par SQL, et puis Oracle et tutti quanti…

Depuis, on a  galvaudé le terme : « j’pense ben qu’on a ça dans notre BD client »…

Bonsoir, ce soir à Découverte : l’aventure des Données…

(suite…)

HTML5 – applications mobiles sur mesure ou commerciales?

Il est clair que les entreprises veulent, principalement pour des raisons économiques, des applications « prêtes-à-mobiliser ». Ce, dans une grande proportion : 75% utilisent des applications standards et 20% des applications métiers sur mesure.  Et nous poursuivions en précisant que les développeurs perçoivent bien l’opportunité. Tant du côté applications standardisées qu’applications métiers…

Un tien vaut mieux que… sept tu l’auras

(suite…)

Mobilité : applications métier sur mesure ou commerciale ?

Deux articles sur les applications métier, émanant du même éditeur businessmobile.fr ont retenu notre attention récemment.  D’abord parce qu’ils ont parus à moins d’une semaine d’intervalle et qu’ils sont contradictoires :

Mobilité en entreprise : les applications complexes tardent à décoller

Dans ce premier article qui s’appuie sur une étude de Forrester, on y mentionne que « l’usage des applications spécifiques aux entreprises reste limité et loin derrière l’utilisation des emails notamment ou des fonctions de calendrier »… »

Hum…

On veut du ‘prêt-à-mobiliser’

(suite…)

Analystik – 25 ans d’évolution TI…

Analystik, c’est une histoire comme celle de milliers d’autres entreprises. Trois copains d’universités se lancent en affaires et fondent une firme de services-conseils TI; « d’intégration et développement logiciel ».  Nous avons vécu, d’aucuns diront survécu, à ce quoi Microsoft nous a confronté ces derniers 25 ans.

J’ai pensé qu’il serait amusant de faire un tour d’horizon de ces 25 ans d’évolution TI

Votre vision est certainement aussi bonne que la mienne mais c’est mon blogue alors…

(suite…)

Analystik – 25 ans déjà et pourtant… toujours la même valeur

L’histoire d’Analystik ressemble sûrement à celle de milliers d’autres entreprises. Trois copains d’universités décident de partir en affaires avec l’insouciance de la jeunesse en tête et la passion au cœur.  Pour nous, c’était la passion de l’informatique et notre entreprise fut une firme de services-conseils TI, ce qui signifiait en fait « intégration et développement logiciel »; et bien sûr, nous étions convaincu de développer les meilleures applications au monde pour nos clients. Le passé n’est jamais garant de l’avenir mais…

Il y a tout de même des leçons à tirer du passage du temps; en ce sens, que si vous survivez, c’est que vous devez faire quelque chose de bien.  Et pour Analystik, la recette fut assez simple : nos valeurs.  Je sais, je sais, vous me direz : « Michel, ça fait très cliché »; et vous avez raison mais que dire, c’est tout simplement la vérité !

(suite…)

Projets TI : objectifs, portée, ressources, budgets, délais, livrables, etc.

L’augmentation de la productivité, la capitalisation sur l’avantage concurrentiel. Les réponses aux nouveaux besoins d’affaires passent souvent par les TI, ou peut-être devrais-je dire, un projet TIC, non ?

La traduction de ces modifications ou ajouts dans les systèmes de l’entreprise se fera à l’interne ou à l’externe. Mais, dans les deux cas, on rencontre encore bien souvent deux problèmes de base :

  • La portée des objectifs (et donc du projet) est mal définie et l’impact des modifications encourues est imprévisible
  • Le budget est mal attribué et parfois aussi, carrément irréaliste ou fortement sous-estimé

Ces deux facteurs sont responsables de la mauvaise tournure de la très grande majorité des projets informatiques. Ils dépassent les budgets et échéances ou encore n’atteignent pas leurs objectifs, quand ce n’est pas les deux; ces deux cas de figure sont le lot de 83% des projets informatiques selon les dernières études des références en la matière : Gartner, IDC, Forrester, etc.

 

Projets TIC… tac…

(suite…)

Web ou Windows ? Non, Web & Windows.

Le débat fait rage depuis plus d’une décennie et a connu des sommets de confrontation au tournant du Millénaire; alors, applications Web ou applications Windows ?  À l’époque, ces deux visions diamétralement opposées avaient chacune des défenseurs purs et durs. Ils avaient fait serment d’allégeance jusqu’à la mort.   Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis; aujourd’hui, on sait tous très bien que la réalité n’est pas aussi simple, que tout n’est pas noir ou blanc.

La très grande majorité des entreprises qu’elles soient grandes, moyennes ou même petites ont acheté nombre de logiciels de bureautique sous licence Microsoft (Windows, Office, SharePoint, etc.) depuis l’avènement de Windows et une large part de celles-ci ont investi dans le développement d’applications sur mesure en environnement .Net de Microsoft ou autres. Ce qui résultait avec des applications Windows. Et aujourd’hui, la presque totalité des directeurs TI se tournent maintenant vers les applications Web et l’envisagent  sérieusement, ou à tout le moins l’évaluent.

Entre applications Web et applications Windows, mon… entreprise balance !

(suite…)