Analystik – 25 ans d’évolution TI…

Voir la version AMP

Analystik, c’est une histoire comme celle de milliers d’autres entreprises. Trois copains d’universités se lancent en affaires et fondent une firme de services-conseils TI; « d’intégration et développement logiciel ».  Nous avons vécu, d’aucuns diront survécu, à ce quoi Microsoft nous a confronté ces derniers 25 ans.

J’ai pensé qu’il serait amusant de faire un tour d’horizon de ces 25 ans d’évolution TI

Votre vision est certainement aussi bonne que la mienne mais c’est mon blogue alors…

Retour en arrière : 1985, la naissance d’Analystik et une année comme les autres me direz-vous ?   Pas du tout car il y a 25 ans arrivaient les premiers PC sur le marché; vous avez compris, le célèbre PC XT d’IBM !

Pour bien situer le contexte, rappelons-nous qu’à l’époque, Lotus 1-2-3 est le nec plus ultra des applications d’entreprise; un chiffrier sur lequel la grande majorité des opérations de la grande majorité des entreprises reposent : base de données clients, comptabilité, gestion des stocks, etc.

Et notre PC, véritable révolution dans le marché, s’offrait, tenez-vous bien, de la haute performance : un disque dur de 10 Mo et des disquettes 10’’ de 360 Ko.  Ça roulait fort !

TI appelle la Terre…

Il y a 25 ans, tout comme depuis le tout début des « Systèmes informatiques », les TI sont rois et maîtres de tout ce qui est techno en entreprise.  Toute demande de technologie passe par les TI : tout d’abord, il faut bien documenter le besoin ou le projet, puis on passe une commande et finalement, on obtient au bout de 12 à 36 mois, soit le cycle moyen de livraison, une petite application.

Avec l’arrivée du PC, que les TI perçoivent comme un jouet pour employés gâtés et dont ils ne soupçonnent point que ce n’est que la pointe de l’iceberg, cette situation va changer car les PC vont entraîner une véritable révolution en entreprise; soit le développement tous azimuts et plus ou moins anarchique de toutes sortes d’applications et ce, au cours des 10 ans à venir.  Plusieurs départements TI d’entreprises se sont arrachés les cheveux de la tête au cours de cette période afin d’essayer de contrôler un tant soit peu cette frénésie technologique.

Les années 90

À la fin des années 80, et elles ne l’ont pas vu venir, force est d’admettre que les TI avaient totalement perdu le contrôle des technologies et applications en entreprise. Et puis, au milieu des années 90, comme par magie, les TI assoient leur mainmise sur ce… bordel techno; les gestionnaires  prennent conscience qu’une multitude d’applications ont été développées sur une multitude plateformes de 85 à 95 et ils veulent maintenant que tout ce parc d’applications soit contrôlé et géré… par les TI !!!

Cette décennie a vu naître une multitude d’applications et de technologies telles dbase, WordPerfect, l’Apple IIe et SE, Excel et bien sûr, Windows.  Mais le phénomène le plus important de ces 10 ans, au-delà des applications et des technologies, est la migration d’une grande quantité d’information des mainframes vers les postes de travail personnels; ce qui en soit représente un changement majeur de culture entrepreneuriale.  Cette période fut aussi témoin des premières catastrophes de données perdues… par les postes de travail personnels.

3 Phénomènes majeurs

Les années 1995 à 2005 auront vu naître trois phénomènes majeurs; les standards en termes d’application; les bases de données  et le Web.  En fait, on pourrait schématiser ainsi :

OS : Dos —— > Windows —— > Web

Base de Données : Lotus 1-2-3 & Excel ——- > SQL, Access, Oracle, FoxPro, MySql, etc.

Standards Applicatifs : WordPerfect ——— > Word / Lotus 1-2-3 ——— > Suite Office

La Base est dans les Données

La variété et le rôle prépondérant des Bases de Données en entreprise est sans aucun doute le phénomène commercial le plus marquant de cette période alors que l’émergence de la Suite Office a su donner des ailes à la créativité et à la productivité des individus.

Les entreprises comprennent, et le monde avec elles, la valeur de l’Information alors que les individus, eux, comprennent le pouvoir de la Communication.  Derrière le passage du Dos à Windows et au Web se profile en fait la mouvance de l’Intelligence et l’émergence de nouvelles Architectures correspondantes tel qu’illustrées ci-dessous :

Architecture : Client / Serveur ————–> Smart Client —————> Web (Cloud / Mobile)

Malgré, l’Architecture et les Technologies toute entreprise s’appuie encore aujourd’hui sur la richesse de sa Base de Données.

De quoi sera fait demain…

Nul doute que l’on voudra avoir accès à tout de partoutà partir de n’importe quoi.  Plusieurs services Web laissent deviner des horizons nouveaux pour les entreprises et les individus; Google Apps, Salesforce, etc.

Mais pour l’instant, il y a une barrière psychologique qui persiste; la très grande majorité des entreprises préfèrent rester maîtres de leur Information; bref, de leur Base de Données.  À quand le jour où tout le monde opérera en mode Web Data ???

Bonne semaine,

Michel et Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.