Analystik – 25 ans déjà et pourtant… toujours la même valeur

L’histoire d’Analystik ressemble sûrement à celle de milliers d’autres entreprises. Trois copains d’universités décident de partir en affaires avec l’insouciance de la jeunesse en tête et la passion au cœur.  Pour nous, c’était la passion de l’informatique et notre entreprise fut une firme de services-conseils TI, ce qui signifiait en fait « intégration et développement logiciel »; et bien sûr, nous étions convaincu de développer les meilleures applications au monde pour nos clients. Le passé n’est jamais garant de l’avenir mais…

Il y a tout de même des leçons à tirer du passage du temps; en ce sens, que si vous survivez, c’est que vous devez faire quelque chose de bien.  Et pour Analystik, la recette fut assez simple : nos valeurs.  Je sais, je sais, vous me direz : « Michel, ça fait très cliché »; et vous avez raison mais que dire, c’est tout simplement la vérité !

(suite…)

Web ou Windows ? Non, Web & Windows.

Le débat fait rage depuis plus d’une décennie et a connu des sommets de confrontation au tournant du Millénaire; alors, applications Web ou applications Windows ?  À l’époque, ces deux visions diamétralement opposées avaient chacune des défenseurs purs et durs. Ils avaient fait serment d’allégeance jusqu’à la mort.   Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis; aujourd’hui, on sait tous très bien que la réalité n’est pas aussi simple, que tout n’est pas noir ou blanc.

La très grande majorité des entreprises qu’elles soient grandes, moyennes ou même petites ont acheté nombre de logiciels de bureautique sous licence Microsoft (Windows, Office, SharePoint, etc.) depuis l’avènement de Windows et une large part de celles-ci ont investi dans le développement d’applications sur mesure en environnement .Net de Microsoft ou autres. Ce qui résultait avec des applications Windows. Et aujourd’hui, la presque totalité des directeurs TI se tournent maintenant vers les applications Web et l’envisagent  sérieusement, ou à tout le moins l’évaluent.

Entre applications Web et applications Windows, mon… entreprise balance !

(suite…)

Migration web de mes applications ou mourir. Vraiment ?

Le temps est venu de migrer de technologie et votre directeur TI ne jure que par le Web. Il veut que toutes vos nouvelles applications (ou presque…) soient « Web ».  Son argument majeur étant que toutes ces applications web seront beaucoup plus faciles à déployer et à maintenir. Vous sauverez donc des frais importants sur ces deux plans. Devez-vous faire une migration web?

(suite…)

Réflexions d’un entrepreneur TI (7) : variations du coût d’entretien d’une application TI

C’est l’autre question à cent mille balles, comme disent nos amis Français : combien cela coûtera-t-il à « maintenir » cette application ?   Dans ce cas-ci, par contre, la réponse ne relève pas de mille et un facteurs mais bien de deux facteurs dominants qui feront varier le coût d’entretien; soit, principalement, l’architecture et la documentation !

S’agit-il d’un billet sur la Gestion de Projets ?  Loin de là.  Et Dieu sait que la gestion de Projets a fait couler beaucoup d’encre en TI depuis une décennie et que cela mériterait toute une série de billets en soi… que nous ferons peut-être en 2010.  Mais pour les besoins de ce billet, nous prendrons pour acquis que tous les développeurs appliquent de bonne pratique en matière de Gestion de Projets.

La liste des facteurs ayant un impact sur les coûts d’entretien d’une application TI ne se limite pas à ces deux facteurs, mais ce sont, à notre avis, les deux principaux.

Variations libres sur un thème de « Maintenance » d’une application TI

(suite…)

Réflexions d’un entrepreneur TI (6) : variations du coût de développement d’une application

C’est la question à cent mille balles, comme disent nos amis Français : combien cela coûtera-t-il à développer cette application ?   Malheureusement, la réponse n’est jamais simple et jamais unique car il y a mille et un facteurs qui en feront varier le coût de développement… dont la méthodologie de travail et la notoriété de l’entreprise soumissionnaire ne sont pas les moindres !

Le client saisit-il bien toutes les subtilités et les implications sur le plan du développement logiciel de ses objectifs d’affaires ?  Veut-il une couche importante d’Intelligence d’Affaires ?  Quelle est la nature et l’état de son environnement TI actuel ?  Y a-t-il conflit en perspective ou incompatibilité entre l’application souhaitée et les systèmes / applications en place ?  Faudra-t-il développer d’autres applications ou mettre en place d’autres systèmes afin d’arrimer cette application ?   Dans quelle mesure, cette application est-elle critique à l’atteinte des objectifs d’affaires  de l’entreprise du client et si c’est le cas, devrons-nous remplacer certains systèmes en place ou en implanter d’autres ?  Devrons-nous optimiser certains processus des applications en place afin d’harmoniser l’interaction avec l’application développée ?  Quelle méthodologie le développeur utilisera-t-il ?  Quelle est l’architecture retenue ?

S’agit-il d’un billet sur la Gestion de Projets ?  Loin de là.  Et Dieu sait que la gestion de Projets a fait couler beaucoup d’encre en TI depuis une décennie et que cela mériterait toute une série de billets en soi… que nous ferons peut-être en 2010.  Mais pour les besoins de ce billet, nous prendrons pour acquis que tous les développeurs appliquent de bonne pratique en matière de Gestion de Projets.

(suite…)

Réflexions d’un entrepreneur TI (2) : le chaos techno

Quand je regarde l’évolution, que dis-je, l’explosion des technologies, des environnements TI et des modèles d’affaires proposés ces dernières années; honnêtement, en tant qu’intervenant du monde des TI, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Quel chaos techno!

Comment identifier les technologies gagnantes ou les entreprises-fournisseurs de technologies qui proposent des modèles d’affaires « gagnant-gagnant-gagnant » ?  Si, si, vous avez bien lu; 3 fois gagnant comme dans « client-fournisseur-développeur ».  Si vous avez une réponse toute simple et infaillible à cette question; prière de m’appeler ASAP !

(suite…)

Demande d’applications mobiles en entreprise : portrait du Québec

Suite à notre article précédent sur la demande d’applications mobiles en entreprise au Québec. Parce que nous divergions d’opinion sur le sujet; j’ai demandé à mon consultant en marketing interactif de faire enquête.  Ce qu’il fit promptement.

Le ralentissement économique mondial a-t-il causé une baisse de la demande d’applications mobiles en entreprise ?  Est-ce que l’entrée en scène de l’iPhone a  entraîné une baisse de la demande d’applications mobiles en entreprise ?  La gen-X et la gen-Y, ont-elles entraîné une baisse importante de la demande d’applications mobiles d’affaires; au détriment d’applications plus « cool & chill » ?  Rappelons qu’en fait, je me demandais ce qu’il en était plus précisément de la demande d’applications mobiles sur mesure en entreprise.

(suite…)

CRM sur mesure ou solution commerciale ? Enjeux et facteurs de réussite

Nous débutons cette série d’articles sur des solutions logicielles qui améliorent la Productivité de la Force de Ventes par un article sur les CRM en espérant qu’il saura susciter votre intérêt.  Nous poursuivrons la semaine prochaine avec un autre article sur les CRM mais cette fois-ci, nous parlerons des CRM mobile.  Bonne lecture.

Qu’est-ce qu’un CRM ?

Avant d’aborder la question du « sur mesure » en CRM, il faut d’abord définir cet outil.  Un CRM est un outil d’automatisation de la Gestion de la Clientèle et du Développement des Affaires pour/par la Force de Ventes dont les objectifs primordiaux sont l’augmentation de  la Productivité  de la Force de Ventes et l’amélioration de la Satisfaction de la Clientèle.

On peut se demander, à quelles conditions est-ce que la Gestion de la Clientèle sera plus efficace, que le Développement des Affaires sera plus profitable ?  Ou si vous préférez, quels sont les facteurs qui vous motivent à mettre en place un CRM pour votre Force de Ventes ou encore, quels sont les problèmes de Gestion de la Clientèle et/ou du Développement des Affaires que vous croyez qu’un CRM saura résoudre ?

Maintenant, que vous souhaitez intégrer une solution CRM existante ou développer un CRM sur mesure, vous devrez aborder les problématiques de base de la Gestion d’une Clientèle et du Développement des Affaires, ce qui inclut la mise en place d’une Base de Données Clients et la Gestion d’une Force de Ventes.  C’est en y regardant de plus près, dans les détails, qu’on entrevoit l’ampleur de la tâche et qu’on est à même de saisir la complexité d’une solution CRM; notamment, sur les plans de l’intégrité de vos données actuelles, de l’intégration du CRM avec vos systèmes TI actuels et de l’alignement des fonctions du CRM avec vos besoins réels.

 

PROBLÉMATIQUES D’INTÉGRATION D’UN CRM EN ENTREPRISE

(suite…)