Pandémie et Télétravail — réflexions d’un entrepreneur

Voir la version AMP

La pandémie nous a tous obligé à revoir nos priorités et nos façons de faire telles que structure de travail, mode de gestion, chaîne de production, logistique d’approvisionnement, etc… ah oui, et notre Gestion des Ressources humaines !

Bref, alors que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, nous avons tous découvert à quel point notre bonheur, et nos entreprises étaient fragiles !

Nous terminerons sous peu une 2e année de distanciation et de mesures d’hygiène d’exception pour contrer la propagation du coronavirus et nous espérons tous que tout cela sera définitivement derrière nous à l’automne 2022 bien que certains pronostics laissent présager le contraire.

Nous avons donc cru bon de faire le point sur le chemin parcouru depuis et vous partager quelques réflexions personnelles sur le sujet.

 

Défis organisationnels en temps de pandémie

COMMENT MOTIVER LES TROUPES ?

Ce ne fut pas simple, car pour beaucoup de gens, le choc initial de la pandémie engendra une apathie suivie d’une incertitude et d’un flou quant à leur avenir sur plusieurs plans ; personnel, santé, famille, boulot, revenus, etc. Ces émotions furent d’autant plus exacerbées par l’isolement et le couvre-feu imposés.

Malgré tout, plusieurs gestionnaires ont su réagir avec promptitude et compensé cet effet initial avec des one-on-one et des meetings ZOOM (Teams, Google Meet, etc.) pour garder le cap… et le focus.

De nombreux gestionnaires découvrirent alors qu’assurer la gestion des troupes à distance n’est pas une sinécure et dépasse largement le cadre de la gestion des tâches assignées, car se connecter avec un employé chez lui, c’est aussi un peu se connecter sur son univers personnel… avec lequel il fallait souvent composer !

Et nous constatâmes aussi que plusieurs employés n’étaient pas bien installés à la maison pour offrir un rendement optimal.

 

COMMENT ASSURER LA PRODUCTION ?

Le problème est apparu peu à peu avec la fermeture de nombreuses entreprises qui n’arrivaient tout simplement plus à s’approvisionner. La faute en incombait pour beaucoup au manque de personnel chez les fournisseurs dû aux éclosions de COVID-19 et aux subventions gouvernementales, mais pour beaucoup d’autres, cette pandémie mit en lumière leur dépendance malsaine à quelques fournisseurs ou carrément, à des fournisseurs asiatiques… à l’autre bout du monde !

Loin des yeux, loin du cœur ; dit-on !

Il fallut trouver des recettes miracles et rapidement. Et vint alors la notion de services et de produits essentiels qui couvraient essentiellement les secteurs de l’alimentation, de l’énergie et de la santé, bien sûr.

Coup de semonce ou coup de génie ? C’est selon…

Certains en ont profité pour capitaliser sur l’opportunité et réorienter leur chaîne de production ou encore en ajouter une nouvelle, d’autres ont su trouver des fournisseurs locaux ou plus proches et s’en félicitent encore aujourd’hui.

Mais pour la grande majorité d’entre nous, ce choc fut l’occasion d’une prise de conscience quant à la nécessité de réduire drastiquement notre dépendance socio-économique sur les plans de la santé et de l’alimentation, principalement, en cas de nouvelle pandémie. En termes d’énergie, nous sommes déjà parmi les premiers de classe de la planète grâce à notre hydro-électricité et notre transition vers des énergies renouvelables devrait assurer notre sécurité pour un avenir lointain.

Quant au secteur des services, c’est définitivement le « chanceux » du lot, car c’est celui où le télétravail s’applique le mieux.  D’ailleurs, c’est certain que cet épisode en sera une charnière quant aux futures façons de faire.  « Hybride », vous dites !!!

 

COMMENT POURSUIVRE LES VENTES EN TEMPS DE PANDÉMIE ?

Pour le secteur des Services, outre le ralentissement des affaires dû au… ralentissement des affaires, le retour à une nouvelle normalité suit la maîtrise progressive des éclosions.

Pour le secteur des Biens, ce fut une tout autre histoire. Pour les plus avisés, ce fut le retour des beaux jours dès que l’approvisionnement reprit et grâce au commerce en ligne ; pour les autres, ce fut un virage catastrophe vers le commerce en ligne. Cette période vit aussi apparaître un foisonnement de nouveaux services de livraison !

Pour bon nombre d’autres entreprises des secteurs de l’Hôtellerie et la Restauration, la Culture & le Divertissement et bien sûr, du Tourisme, ce fut la catastrophe.

Du côté des services, encore ici, une autre prise de conscience pour bon nombre d’entrepreneurs qui furent frappés de plein fouet par leur retard numérique ; d’aucuns diront qu’ils ont dû payer leur « dette technologique » !

 

Leçons d’entrepreneuriat de la pandémie

Cette pandémie nous aura tous changé, inexorablement, et fort probablement de façon définitive !

Ces bouleversements ont mis en lumière des traits fondamentaux de la nature humaine, du tissu social et de l’importance de la qualité de vie tant pour l’un que pour l’autre.

Le fait est que l’on ne reviendra pas en arrière ; conséquemment, il faut d’ores et déjà planifier le retour à la normale et affronter cette nouvelle normalité.

Et de quoi sera fait ce « new normal » ?

Il y a d’abord l’environnement de travail à considérer, car la grande majorité des travailleurs ne veulent pas retourner au bureau à temps plein. Et on a beau avoir la tête à l’entreprise, lorsque le corps est à la maison, il peut y avoir des difficultés de concentration si on ne recrée pas un minimum d’isolement similaire à l’entreprise. La maison n’offre ni l’encadrement ni la structure d’un bureau. Il faudra accompagner les employés dans la création de bulles de travail efficaces.

Il y a aussi la dimension humaine à considérer plus qu’avant, surtout en situation de pénurie de main-d’œuvre. Il faudra apprendre à composer avec différentes personnalités à distance, en mode télétravail, certaines personnes ont besoin de discipline pour fonctionner et performer, d’autres ont besoin de réconfort et de chaleur, d’autres encore ont simplement besoin d’une directive et d’un objectif clair, etc. Clairement, il faudra redéfinir les objectifs de performance et être créatif sur le plan des incitatifs et bonis.

Des décisions cruciales pointent à l’horizon : quelles actions et investissements devrez-vous prioriser pour optimiser à la fois le confort humain et maintenir la performance dans ce nouveau contexte de travail hybride.

Bref, l’entreprise devra s’adapter aux employés.

 

Remarques finales

Mettez à jour vos applications et logiciels… ça presse !

Zoom/Teams ne remplacera jamais la salle de conférence.

Il est difficile de lire le langage corporel à distance.

La maison n’est pas le bureau.

 

Le mot de la fin

Et bien sûr, cette pandémie nous aura aussi permis d’éprouver l’efficacité de nos processus et outils de Collaboration en termes de sécurité, connectivité, travail collaboratif en temps réel, Gestion de Projet, Contrôle de Qualité, etc.

Avec des résultats plus ou moins heureux selon que…

Et ce sera le sujet de notre prochain billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.