25 ans : positionnement, nouvelle identité web, Médias Sociaux…

Un dirigeant d’une startup de Montréal me confiait récemment avoir repenser le positionnement son de offre 3 fois au cours des 3 premières années d’existence de son entreprise, ce qui me semblait très approprié et normal pour une startup.

Mais pour votre entreprise, qu’en est-il, pourquoi devriez-vous refaire le positionnement de votre offre régulièrement?  Nous ne parlons pas d’identité corporative mais bien de positionnement d’offre de services.

En fait, retravailler le positionnement de votre offre de services est un phénomène très naturel en affaires qui s’impose de lui-même lorsqu’il n’y a plus correspondance entre votre expertise et les compétences de vos ressources avec votre offre de services; tout bon gestionnaire ou entrepreneur remarque cela intuitivement, spontanément.

(suite…)

Migration web de mes applications ou mourir. Vraiment ?

Le temps est venu de migrer de technologie et votre directeur TI ne jure que par le Web. Il veut que toutes vos nouvelles applications (ou presque…) soient « Web ».  Son argument majeur étant que toutes ces applications web seront beaucoup plus faciles à déployer et à maintenir. Vous sauverez donc des frais importants sur ces deux plans. Devez-vous faire une migration web?

(suite…)

Demande des applications mobiles en entreprise : obstacles en vue

Depuis plusieurs mois, dans mes mandats de développement logiciel et d’intégration qui se traduisent souvent par l’amélioration d’un processus d’affaires, je constate qu’un mandat sur deux pourrait être grandement rehaussé par l’intégration d’un volet ou d’un prolongement « applications mobiles » à ce développement.

Curieusement, les demandeurs  (clients) refusent presque systématiquement d’intégrer le volet « mobile » aux améliorations requises ou au développement exigé.  Conséquemment, lorsque l’on fait du développement pour mobile, c’est presque toujours dans le cadre d’une requête spécifique pour une fonctionnalité très précise à « mobiliser ».   Et je ne parle même pas de Mobilité 2.0, ou si vous préférez, d’applications mobiles qui interfacent avce les réseaux sociaux, par exemple.  Alors, je me pose la question.

 

(suite…)